La molène et ses usages
Déjà vu, la molène ?

Tu l’as déjà vue cette plante haute comme un cierge géant ?  aux grandes feuilles velues comme de la laine épaisse et dense ?  avec ses petites fleurs jaunes en épi, la 2e année ?

Tabac du diable, ça te dit quelque chose ?  ou bouillon blanc ?

Son petit nom latin est Verbascum thapsum. On dirait qu’elle veut te parler.

Tu penses peut-être que c’est une envahissante, une indésirable ?

Et pourtant quand tu la connaîtras un peu plus après cette lecture tu ne la regarderas plus du même œil.  Tu seras étonné des vertus et de la puissance de cette plante omniprésente.

À moins que tu ne tousses jamais.  Ou que tu n’aies jamais le rhume.

Que tu n’aies jamais mal aux oreilles.  Et que jamais aucun virus ne t’ait affecté.

Que tu n’aies jamais de douleur articulaire ou de rhumatisme.

Que ta vessie a toujours été intacte.

Si c’est le cas et que tout le monde de ton entourage est comme toi, passe au blogue précédent.

Ou, si tu es de nature curieuse, lis quand même, pour avoir de nouvelles connaissances et être prêt si la vie te rattrape.

Fleurs de molène contre les maux d’oreille

Elle m’impressionne, cette plante.  Les colibris viennent la visiter.  Ses petites fleurs jaunes sont disposées en épi, serrées.  Elles s’ouvrent le matin et meurent le soir après la pollinisation.  À chaque lever de soleil il en renaît de nouvelles.

L’été dernier elle poussait à côté de ma porte d’entrée.  Dans un sol graveleux et pauvre.  Elle aime.  Les tiges peuvent être ramifiées ou non et elle est garnie de fleurs sur son tiers supérieur.

Dès le matin, jour après jour de beau temps, je faisais la tournée des quelques plants de mon terrain pour récolter ses trésors parfumés au miel (les fleurs).  Je les plaçais dans un pot Mason.   Ça en prend beaucoup.  J’ajoutais de l’huile d’olive bio tout juste pour les recouvrir.  Je répétais chaque jour et continuais de remplir le pot jusqu’à sa pleine capacité.

Comme les fleurs étaient fraîches (non séchées), je  recouvrais le pot d’une simple tulle afin qu’elles respirent à l’abri de la poussière.  Puis j’ai laissé macérer plusieurs semaines sur le réservoir à eau chaude, à l’abri de la lumière.

Plus tard, j’ai filtré le mélange à travers une étamine puis à travers des filtres à café non blanchis.

Cette huile est ma base pour la fabrication de l’huile pour maux d’oreille.  Qui contient aussi oreille de mouton et ail.  Pour plus d’effets j’ajoute un peu d’huile essentielle de menthe poivrée.  Les propriétés de ces plantes, antiseptique, analgésique,  anti-inflammatoire et anti-infectieuse sont reconnues.

Cette huile calme et soulage les maux d’oreille.

Elle réduit l’inflammation et l’infection.  Elle exerce une action lymphatique sur la zone autour de l’oreille pour aider à résoudre l’infection.

On l’utilise aussi en prévention et pour les oreilles qui sont portées à produire un excès de cérumen.

Toujours s’assurer que le tympan est intact avant de mettre de l’huile dans l’oreille.

En cas de doute, ne l’appliquer qu’autour de l’oreille et le long du canal

auditif.

EN BONUS, sache aussi que selon des recherches italiennes, la vitamine D réduit sérieusement la fréquence des otites chez les jeunes enfants.

Cliquez ici pour voir la composition de l'huile pour maux d'oreilles

Huile de molène en externe – autres usages

Excellent anti-inflammatoire, elle est utile aussi contre toutes sortes de névralgies, d’entorses, d’ecchymoses et de sciatique.

Molène et nutriments

La molène est généreuse.  Une seule plante en fleurs produit des millions de minuscules graines.  Celles-ci ont un taux de survie incroyable, jusqu’à 100 ans !

L’hiver elle sert de nourriture aux oiseaux.

Une amie herboriste m’a confié (allô Yvette – si tu me lis fais-moi un clin d’oeil) qu’une année elle a introduit la molène dans son jardin de plantes médicinales et que par la suite elle a observé que des champs avoisinants ont émergé des dizaines de plants de molène.  Petit sourire.

Après tout elle ne fait pas de mal à personne.  Bien au contraire.

Ses racines s’enfoncent profondément dans la terre, apportant des minéraux dans ses feuilles.  Ce qui te permet de profiter de ses niveaux élevés de calcium et de magnésium dans ta tasse de tisane.

C’est une plante douce, qui est sans danger pour TOUS : les enfants et les personnes âgées et même les femmes enceinte et allaitantes peuvent bénéficier de ses effets.

Il est important de filtrer soigneusement les feuilles avant de boire car les poils abondants sur ses feuilles peuvent réellement irriter la gorge et les poumons.

Et attention, il est important de récolter la plante sur un sol sain.  Résiste à la tentation de cueillir en bordure de route.  Voici pourquoi.

Molène et métaux lourds

La molène a la capacité d’absorber les métaux lourds de la terre et de les stocker dans ses feuilles.

Cela en fait une plante super intéressante pour l’assainissement des sols.  Elle permet la biorestauration de sites industriels pollués, par exemple.

Molène et système respiratoire

La molène est une plante très renommée en lien avec le système respiratoire.  C’est d’ailleurs un des meilleurs toniques respiratoires connus.

La molène, non seulement réduit la formation de mucosités bronchiques, mais de plus elle en facilite l’évacuation car elle les liquéfie.  Elle est expectorante et mucolytique.  Elle accentue le travail habituel des poumons.

Que font les bronchodilatateurs ?

Ce sont des plantes qui détendent la musculature lisse des bronches et bronchioles des voies respiratoires.  La molène agit de cette façon par son action anti-inflammatoire.

La molène, de par sa contenance en anthocyanosides, a un effet adoucissant apaisant les irritations qui sont à l’origine des spasmes des bronches.  Son effet émollient apaise les muqueuses des bronches.

Exemple d’utilisation : mal de gorge, bronchite, pleurésie, asthme et toutes affections respiratoires.

Ce n’est pas tout.

La molène et la toux – pas n’importe quelle toux

Agissant grâce à ses propriétés émollientes, antispasmodique et comme tonique respiratoire, elle apaise les spasmes bronchiaux et libère les sécrétions de mucus.

Ce qui est très utile dans les cas de toux sèches et irritantes, que le problème soit récent ou plus ancien.  Quand tu as mal à la cage thoracique ou à l’abdomen d’avoir trop toussé – avec force et fréquence.  Que tu ressens une douleur profonde.

En résumé elle calme l’irritation causée par la toux de toutes sortes, qu’il s’agisse de particules dans l’air, de la cigarette, de symptômes d’asthme ou d’une infection des voies respiratoires supérieures.

Bien qu’il ne soit pas essentiel, l’ajout d’un peu de miel à la tisane de feuilles de molène apporte un autre agent adoucissant.

La molène est particulièrement utilisée pour les toux sèches, irritables et chatouilleuses – la sensation de chatouillement est généralement la preuve d’une inflammation associée à de l’eau coincée dans la muqueuse ou la peau.  Elle est indiquée dans les toux anciennes où le tapis velouté des poumons, les poils, sont enflammés ou usés, pour ainsi dire.  Il peut y avoir une oppression empêchant l’inspiration complète, une oppression dans la gorge ou la boîte vocale, ou une oppression dans les sinus et une sensation d’oppression dans le cerveau. – Mattew Wood, The Book of Herbal Wisdom

Molène
Feuilles de molène de première année

Tisane pour relaxer et restaurer les poumons (plantes séchées), de Rosalee de la Forêt

  • Feuilles de molène
  • Feuilles de plantain
  • Feuilles de mauve ou de guimauve
  • Un peu d’hibiscus (si tu en as)
  • Menthe – pour donner du goût

  • 1.  Mesurer 1 c. à thé du mélange de plantes par tasse d’eau
  • 2.  Placer les plantes dans une théière ou tasse à tisane.  Verser l’eau à peine bouillante sur les herbes, bien mélanger et couvrir.
  • 3.  Infuser 30 minutes ou toute la nuit.
  • 4.  Très bien filtrer à travers un filtre à café ou une double épaisseur de coton à fromage afin d’éviter l’irritation des petits pois des feuilles de molène.
  • 5.  Boire dans les 24 heures.

Normalisatrice et réparatrice

Comme  la molène est calmante, adoucissante, émolliente et antihistaminique, elle tend à ramener l’harmonie et l’équilibre au niveau des poumons et du système respiratoire.

La molène ne fait pas que masquer les symptômes, elle effectue une guérison profonde.  Elle a un effet bénéfique sur les tissus des poumons et sur leur fonctionnement.

En cas de pneumonie, par exemple, la molène participe à redonner aux poumons de la souplesse et diminuer la fragilité des alvéoles pulmonaires.

Molène et lymphe – les compresses

J’ai parlé des oreilles et des otites traitées par l’huile de ses fleurs.

On utilise aussi la molène (feuilles) en compresse chaude dans des cas de bronchite, de testicules enflés ou toute glande enflée ou douloureuse.

Elle aide à éliminer l’excédent de chaleur et la congestion de l’organisme.

Préférablement combinée à de la lobélie et du gingembre, on l’applique aux endroits concernés.

Et on boit aussi la molène en tisane avec un purificateur du sang (ex : cayenne) afin d’éliminer les toxines que la compresse aide à disperser.

Fumer les feuilles de molène

La feuille de molène est couramment utilisée pour ceux qui veulent arrêter de fumer la cigarette.  On prend de la tisane ou le concentré liquide pour favoriser la santé des poumons, tout en l’utilisant simultanément comme herbe à fumer si la personne apprécie cette habitude.

Il s’agit de ne pas exagérer mais l’inhalation de fumée de molène est un moyen d’obtenir directement les qualités relaxantes de la molène dans les poumons, de les détendre et aider à arrêter la toux.

Les résultats peuvent être rapides.

Molène et allergies

Combinée à l’ortie et aux bourgeons de cassis elle aide à long terme à réduire les réponses allergènes et lutter contre l’asthme.

Pour diminuer les symptômes associés aux rhinites durant la période critique on pourra lui adjoindre l’ortie et le raifort.

Intéressant en prévention de l’asthme : molène, ortie, trèfle rouge et aunée.

La molène en lien avec la colonne vertébrale

L’herboriste américain Mattew Wood utilise la feuille de molène comme remède pour les articulations enflées et les blessures du système musculo-squelettiques en raison de sa capacité à lubrifier le tissus conjonctif et à libérer le liquide synovial dans les zones articulaires.

Elle lubrifie les articulations, les muscles, les os et ligaments.  Au point d’agir efficacement pour les fractures complexes, où l’os a besoin d’être lubrifié pour être remis à sa place.

Tu te rends compte, on parle encore de sécheresse !

Elle est également indiquée dans la sécheresse vertébrale, l’inflexibilité et la douleur, et la douleur nerveuse le long des voies nerveuses pincées ou irritées.

La molène et les problèmes d’incontinence

La molène est également utilisée dans le traitement d’une variété d’incontinence urinaire, y compris l’incontinence à l’effort, l’incontinence de grossesse, l’incontinence ménopausique et l’incontinence infantile.

Également pour aider les personnes atteintes de cyctite interstitielle et d’hyperplasie bénigne de la prostate.

On utilise la racine de première année récoltée à l’automne.

Elle renforce les muscles de la vessie.

Utilisation de la molène comme antiviral

Certaines recherches démontrent que la tisane de fleurs de molène a un effet sur le virus herpès simplex (HSV-1) et semble particulièrement utile pour les femmes et les enfants qui ont de fréquents feux sauvages (herpès labial) déclenchés par le soleil, des allergies alimentaires ou des poussées d’oestrogènes avant l’ovulation.

Élixir floral de molène

L’élixir de fleurs de molène aide à développer la patience et la vision claire.

Il aide à résister aux pressions sociales et aux modes, de même qu’à contrer l’indécision.

La molène t’aide à trouver ton vrai moi.

Qu’est-ce qu’un élixir ?

Autres services

Dans le langage des fleurs, la molène parle de courage, de protection et de santé.

Et puis savais-tu que tu peux te servir de la plante entière comme une torche ?  Pour t’éclairer.

Si ta santé est parfaite, ça te donne une idée pour t’en servir quand même…

Ah oui, j’ai oublié de te dire que les graines sont toxiques.

Comment prendre la molène ?

En infusion : 1 c. à thé de feuilles par tasse d’eau

En vinaigre médicinal : 5 à 15 gouttes, de 1 à 3 fois par jour
               On peut l’associer à d’autres plantes pour créer une synergie gagnante

En glycéré (idéal pour les enfants de 2 à 12 ans) : 4 à 15 gouttes, de 3 à 8 fois par jour en traitement, au besoin
               Le glycéré de molène entre dans la composition du sirop de glycérés de plantain.

Ces produits se retrouvent dans mon armoire de guérison et sont disponibles à la vente.

Bibliographie

Herbothèque, cahier Soins du système respiratoire

Herbothèque, monographie de la molène

LABERGE, Danièle, L’utilisation des élixirs floraux, Herbothèque, 1995, 148 p.

McINTYRE, Anne, Flower Power, A Henry Holt Reference Book, Henry Holt and Company, New York, 1996, 288 p.

O’REILLY, Moïra, Interactions, contre-indications et complémentarités, plantes-médicaments, L’Herbothèque, 2004, 297 p.

PROVOST, Marie, Des plantes qui guérissent, Bibliothèque québécoise, Québec, 1991, 172 p.

PROVOST, Marie, JUTRAS, Marie, Compendium de la Clef des Champ

SCHNEIDER, Anny, Plantes sauvages médicinales, Les Éditions de l’Homme, Montréal, 1999, 304 p.

SCHNEIDER, Anny, LABERGE, Danièle, Ces fleurs qui soignent, Les Éditions Publistar, Montréal, 2007, 296 p.

WOOD, Matthew, The Book of Herbal Wisdom , Using plants as medicines, North Atlantic Books, Berkeley, California, 1997, 580 p.

Source internet
https://www.herbalremediesadvice.org/rosalee-de-la-foret.html

Huile pour maux d’oreilles

Oreille de mouton dans la composition de l'huile pour maux d'oreilles
Oreille de mouton
Share Button